• Final Fantasy V, le retour aux sources

     

    Les vents s’essoufflent.

    Les airships s’arrêtent, incapables de continuer leurs routes.

    Le monde touche à sa fin.

    A moins que des héros soient capables de protéger les cristaux restants, le monde tombera dans la ruine…

    Genèse…

    Ce cinquième épisode de la désormais célèbre saga sorti en 1992 au Japon, et symbolise pour celle-ci une période de transition. Deuxième épisode à sortir sur SNES, il n’aurait pas contrairement à son prédécesseur, une deuxième version sur ce même support, pas de mode « EASY » ou « HARD » donc. S’inspirant des mécaniques des épisodes précédents, FFV est un jeu accompli, proposant une histoire et un système revenant sur les bases mêmes de ce qui a fait connaître la saga.

     

    Histoire…

    Quatre cristaux sont la source de paix et d’équilibre dans le monde : le cristal du Vent, de la Terre, de l’Eau, et du Feu. Le Vent est l’énergie qui permet de naviguer sur les océans. Alors que le Cristal du Vent commençait de s’éteindre, le Roi Tycoon senti un changement dans l’air. Galuf, un vieil homme devenu amnésique, senti également ce mauvais présage. Faris, un valeureux pirate a étrangement senti ces évènements se propager dans le monde. Enfin, Lenna, la fille du Roi, décida de quitter le château afin de rejoindre son père, qui a quitté le château alors que le vent disparaissait. Soudain, une météorite s’écrase sur le monde, et attira l’attention de Butz, un jeune homme voyageur, accompagné de son fidèle chocobo. Il fait la rencontre de Galuf, de Lenna, puis de Faris, et c’est alors que l’aventure pour la survie des Cristaux commence pour les quatre héros…

     

    Gameplay…

    Après un épisode qui proposait une évolution de personnages assez linéaire et se concentrant uniquement sur leur domaine de prédilection, Final Fantasy V retourne aux sources des premiers épisodes : le système de Jobs. En effet, cet épisode reprend le concept qu’avaient proposés FFI et FFIII, mais en apportant néanmoins toute la fluidité que pouvaient avoir les combats de FFIV. En plus d’un grand nombre de Jobs proposés, il est également possible de monter de niveau et ainsi, augmenter la puissance du job choisi. Plus le personnage deviendra puissant, plus ses attaques destinées à son job correspondant le seront, et il sera même possible de garder certaines compétences définitivement une fois arrivé à un niveau suffisamment élevé. Ce système permet de combiner des attaques uniques donnant une possibilité de stratégies infinies qui fait la force de ce FFV.

     

    Musique…

    Cet épisode ne possède malheureusement pas une bande son mémorable comme pouvait en avoir FFIV ou bien même FFVI par la suite. En revanche, il possède des pistes cultes liées à des personnages devenus iconiques dans la saga. En effet, le thème « Battle On The Big Bridge », qui met en scène pour la toute première fois un des ennemis récurent et le plus apprécié des fans, appelé Gilgamesh. C’est d’ailleurs pour cela qu’il refera son apparition dans d’autres épisodes, dont Final Fantasy XII, offrant toujours un combat intense et véritablement amusant.

    Gilgamesh

     

    "Battle On The Big Bridge" 

     

    Versions…

    VERSION SNES SORTIE EN 1992

     

    VERSION PS1 SORTIE EN 1998

     

    VERSION GBA SORTIE EN 2006

     

    VERSION IOS/ANDROID SORTIE EN 2013

     

    VERSION PC SORTIE EN 2015


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique