• La conclusion d'une trilogie

    "Le monde est en train de sombrer dans le chaos. Dans 13 jours, il ne restera rien..."

    Genèse

    La conclusion d'une trilogie

    Après la fin très « choc » de FFXIII-2, une suite était évidente. Après un « To be Continued », les fans se sont longuement demandés si un DLC ne serait pas envisageable, mais les développeurs ne souhaitaient aucune suite pour le moment… Jusqu’à ce que SQUARE ENIX annonce LIGHTNING RETURNS en septembre 2012 , lors d’une conférence spéciale avec MOTOMU TORIYAMA et YOSHINORI KITASE, annonçant que ce 3ème épisode allait clôturer ce qu’ils ont appelé « La Trilogie Lightning ». Cette conférence a permit à l’équipe de revenir sur les bases du mythe FABULA NOVA CRYSTALLIS, et les développeurs ont présenté de nombreuses images et artwork sur le projet, à peine commencé à l’époque. Même si aucun trailer n’avait été dévoilé et que les images proposées étaient assez vagues dans leur concepts, nous savions que le jeu serait un monde ouvert. Et une chose était sûre : LIGHTNING RETURNS allait bouleverser la saga FFXIII.

     

    Histoire

    (Attention, ce qui suit contient des révélations sur FFXIII et FFXIII-2)

    La conclusion d'une trilogie

    Après la chute de Bhunivelze, le Cocoon crée par Hope qui devait remplacer l’ancien, et après la mort tragique de Serah, Lightning se réveille d’un sommeil cristallin 500 ans plus tard. Elle a été confiée d’une mission très importante par Dieu Bhunivelze lui-même, qui après la mort d’Etro (sa mère) s’est réveillé. Mais le monde que Lightning a autrefois connu a disparu. En effet, après 500 ans, ce dernier a changé et se nomme désormais NOVA CRYSTALIA, qui composé de 4 grandes régions : Luxerion, la ville religieuse qui croit encore en Etro, Yusnaan, la ville festive, Les Dunes de la Mort, un vaste désert de sable, et Les Terres Sauvages, grande plaine où demeurent les chocobos. Réveillée dans ce monde qui lui est devenu inconnu, Lightning a été désignée comme Libératrice, et sa mission et de sauver le plus de personnes possible afin de récolter suffisamment d’âmes pour renaître dans le nouveau monde prévu par Bhunivelze.

    La conclusion d'une trilogie

     

    Seulement, le temps a bien passé depuis son sommeil, et la Libératrice n’a que 13 jours pour accomplir les désirs de son Dieu avant que le monde ne soit détruit. Lightning est accompagnée par Hope, qui la guide depuis l’Arche, un lieu où le temps ne s’écoule pas, et où il peut ainsi lui fournir un maximum d’informations sur son environnement. Lightning est prête à tout pour sauver le monde, et retrouver sa sœur perdue. Mais elle était loin de se douter des vraies motivations de Bhunivelze et de la vérité d’un mystérieux Royaume Invisible…

     

    Gameplay

    La conclusion d'une trilogie

    Le système de combats de LR est une grosse amélioration des deux épisodes précédents. Lightning est le seul personnage jouable, et sera seule tout le long de l’aventure (même si elle peut être accompagnée par certains personnages lors de passages clés du scénario.) Le principe repose sur un système de « Styles ». Lightning possède de nombreuses tenues (plus de 80 en tout, sans compter les DLC), qui ont chacun un domaine précis : magie, force, protection, états bénéfiques ou néfastes… Il est possible de s’équiper de 3 tenues qui définiront ainsi le style choisi. A chaque tenue, il est obligatoire d’assigner une arme, un bouclier et des accessoires. N’importe quelle arme ou bouclier peut être équipé, ce qui permet au joueur de choisir librement.

    La conclusion d'une trilogie

    Il y a 4 actions par style, qui peut être choisi en sélectionnant des compétences, qu’il est possible d’obtenir à la fin d’un combat ou bien dans des quêtes annexes, des coffres, des cadeaux de Hope… Par exemple, il est possible d’assigner la compétence « Attaque » sur le bouton rond, « foudre » sur triangle, « feu » sur carré » et « Soin » sur croix. Ainsi, il faudra appuyer sur les touches correspondantes de la manette pour déclencher l’action. Si un élément de FFXIII et FFXIII-2 n’a pas disparu, c’est bien la barre ATB. Elle est toujours présente, et est consommée plus ou moins rapidement selon la puissance des attaques exécutées. Mais la grande particularité de ce LR est qu’il y a une barre pour chacun des 3 styles, ce qui crée un dynamisme encore plus intense en combat. Si un style se voit sa barre ATB vidée, le joueur peut très bien "switcher" sur un autre style pendant que le précédant se recharge. Ceci amène le joueur a vivement réfléchir sur ses actions sur chacun des styles, d’autant plus que l’ennemi n’attend pas…(Sur l'image ci-dessous, en bas à gauche. La barre verte du bas représente les HP, et les 3 autres superposées sont les barres ATB des 3 styles; on peut observer chacune d'elles sans être obligé de changer de style, ce qui est très pratique.)

    La conclusion d'une trilogie

    Chaque tenue peut ainsi être configurée de cette façon, hormis certaines dont une ou deux attaques propres à la tenue sont déjà assignées et ne peuvent être échangées ou enlevées. Les compétences assignées peuvent être augmentées via des synthèses. Pour cela, il faut se rendre dans un magasin de magie, disponible dans les 4 régions du monde afin de procéder à une fusion de compétences. Par exemple, si le joueur possède une compétence « Feu » et « Feu2 », celle-ci se transformera en « Feu3 ». Mais chaque sorte de compétence a son propre niveau, qui est noté par un indicateur de puissance d’attaque, qui augmentera si celui-ci est affiché. A savoir qu’il est également possible d’augmenter la puissance de toutes les armes ou boucliers, via des matériaux que l’on récolte sur les monstres. Plus ceux-ci sont puissants, plus les matériaux ramassés seront rares.

    La conclusion d'une trilogie

    Lors des combats, il est possible de déclencher sur l’ennemi un « Choc ». Très proche du système de FFXIII et FFXIII-2, le choc est indiqué via un oscillateur qui change de couleur (bleu en passant par de nombreuses nuances jusqu’au rouge), via différentes attaques, et qui atteindra son seuil très rapidement si l’ennemi a été touché par une attaque à laquelle il est sensible. Ainsi, il entrera dans une phase de fragilité, qui permettra à Lightning de l’attaquer sans relâche en multipliant les attaques, et leur puissance. Une limite peut être déclenchée, appelée « Overclock » qui permet d’attaquer très rapidement afin d’atteindre le choc très rapidement, et se termine par une attaque dévastatrice d’une des tenues. Mais cette attaque ne peut être déclenchée que via des P.E.

    La conclusion d'une trilogie

    Un des principe de base de LR est le temps. Le joueur a 13 jours pour terminer l’aventure. En haut à droite de l’écran se situe un chronomètre, qui indique le temps qui passe. 1 jour dans le jeu correspond à 1 heure dans le monde réel. Ceci est très court, et de nombreux joueurs ont été frileux face à ce procédé, dont les développeurs n’ont pas caché leur inspiration sur THE LEGEND OF ZELDA : MAJORA’S MASK, qui reposait lui aussi sur un concept de jours. Face à cela, Lightning dispose de nombreux pouvoirs en tant que libératrice. Il est ainsi possible d’arrêter le temps pendant une courte période afin de gagner de précieuses minutes en utilisant la "Chronostasis".  Il n’est néanmoins pas possible de revenir en arrière. En revanche, il est possible d’accélérer le temps en allant à l’auberge, où il est possible de se reposer pour la nuit, ou bien jusqu’au prochain jour. A savoir qu’à chaque 6h du matin, Lightning est automatiquement renvoyée à l’Arche afin de donner les âmes récoltées à l’arbre Yggdrasil., et de discuter avec Hope.

    La conclusion d'une trilogie

    Comme expliqué précédemment, le jeu dispose de nombreuse quêtes annexes qui permettront non seulement d’obtenir des âmes, mais aussi de gagner en statistiques. Car dans cet épisode, il n’y a pas de Cristarium, mais un système de point de force, de magie et de HP qui augmentent en fonction de la difficulté de la quête annexe réalisée. Le joueur doit gérer le temps et aussi l’évolution de Lightning en choisissant avec précaution qu’elle quête réaliser qui pourrait lui apporter le plus de points, sans pour autant lui faire perdre une journée à obtenir plus d’âmes. A savoir que si le joueur ne parvient à récolter assez d’âmes avant les 13 jours, ce sera un GAME OVER. Mais les statistiques seront conservées, ce qui permet déjà de recommencer la partie un peu mieux préparé. De plus, le jeu dispose de 3 modes de difficultés : Facile, Normal, et Difficile. Le mode Facile permet de regagner automatiquement ses HP en fin de combat, et le mode Difficile limite la période où on peut arrêter le temps.

     

    Musiques

    La conclusion d'une trilogie

    Toujours composées en grande partie par MASASHI HAMAUZU, ce LR possède des pistes très dynamiques : Crimson Blitz, qui est une reprise de Blinded By Light, est une piste mélangeant la guitare électrique et le violon. En revanche, de nombreux thèmes chantés par des chœurs sont très présents, avec une mention spéciale à la musique du boss de fin, divisée en 2 pistes, qui pourraient rivaliser avec le grand « Dancing Mad » de FFVI. D’ailleurs, la connotation très « religieuse » de cet épisode se ressent énormément via sont OST, et c’est avec de nombreuses musiques très bien orchestrées que le jeu a une véritable identité musicale, contrairement à FFXIII et surtout FFXIII-2 qui avaient une composition très variées. En revanche, pas de chanson chantée pour ce titre, mais aucun manque n’est ressenti face au chœurs qui viennent pallier à cette absence.

    "Divine Love"

     

    Anecdotes

    La conclusion d'une trilogie

    S’il y a un bien un élément que l’on pourrait critiquer à l’égard de LR, c’est sa communication. En effet, SQUARE ENIX a utilisé le personnage de Lightning comme une poupée Barbie, en mettant en scène ses nombreuses tenues, dont certaines plutôt aguicheuses. Mais le pire, c’est la diffusion d’images d’ennemis clés du jeu, et du Boss de fin (!!!!) dans le magasine FAMITSU, entre autres. Voilà un procédé qui gâche plus le jeu qu’il n’attire les joueurs, d’autant plus que le scénario est le gros point fort de ce titre (avec son système de combat).

     

    La conclusion d'une trilogie

    Ceci est un ressenti personnel, mais j’ai trouvé que le thème de la religion était très présent dans le jeu. On parle de blasphème, de communauté qui voue un culte presque obsessionnel à Etro, la présence omnipotente de Bhunivelze… Et le fait qu’il soit appelé « Dieu », avec un grand « D » est un choix que je trouve audacieux, car cela pourrait représenter une critique indirecte de la religion, plus précisément de ses aspect les plus extrêmes. Et en cela, LRFFXIII est un jeu qui traite bien le sujet sans jamais le survoler.

     

    De nombreux DLC proposaient des tenues des personnages clés de FINAL FANTASY, dont Cloud, Aerith, Yuna de FFX et X-2, et une tenue issue d'une des races de FFXIV, Miqo'te. Malgré le côté très fan service de ce procédé, j'ai trouvé ces tenues très utiles car l'arme et le bouclier qui sont fournis avec leur tenues proposent des compétences très utiles et ont des statistiques assez élevées.

    La conclusion d'une trilogie

    La conclusion d'une trilogie

    La conclusion d'une trilogie

    La conclusion d'une trilogie

    La conclusion d'une trilogie

    Le jeu est sorti le 14 février 2014 en Europe, soit le jour de la Saint Valentin. Une chose est sûre, beaucoup de couples fans de la licence ont dû être gâtés ce jour là !

      

    Versions

    VERSION PS3 SORTIE EN 2013 (2014 en Europe et US)

    La conclusion d'une trilogie

     

    VERSION XBOX SORTIE EN 2013

    La conclusion d'une trilogie

      

    Edition Spéciales

    La conclusion d'une trilogie

    Au Japon, une version Collector regroupant FFXIII, FFXIII-2 et LR ainsi qu’une figurine de Lightning était vendu, au prix de 200 euros environ.

     

    La conclusion d'une trilogie

    Aux Etats-Unis, une version Collector composée d’un Artbook et d’une montre à gousset au logo du jeu était proposée pour 90 euros environ

     

    La conclusion d'une trilogie

    En Europe, tout ce que nous avons eu est un Steelbook en tant que bonus de précommande, et encore, il était disponible aux US…

     

    Trailer 

      

    Mon Avis 

    La conclusion d'une trilogie

    LR est pour moi l’aboutissement parfait de la Trilogie FFXIII. Il propose un véritable monde ouvert qui à mon sens est très bien construit, et qu’il est possible de parcourir dans ses moindres recoins sans un seul temps de chargement ! Le système de combat et d’évolution a été pour moi une véritable révélation. Pouvoir changer les tenues, choisir ses propres armes, son style de jeu, même pouvoir changer les couleurs des tenues est pour moi un plus qui permet de définir un style de jeu et un style visuel unique. Lightning est façonnée à notre image et sur la façon dont nous souhaitons la faire évoluer, et c’est pour moi le gros point fort du jeu. Malgré le concept de temps qui peut rebuter, je recommande vivement cet épisode car il termine très bien cette trilogie (même si je ne suis pas particulièrement fan de l'épilogue). 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique